Actes- Atelier Copropriétés -18 novembre 2016
Publié le 06/02/17 - Copropriétés Retour

Rapport - Actes- Atelier Copropriétés -18 novembre 2016

Actes de l'atelier du 18 novembre 2016 portant sur la refonte organisationnelle, la restructuration juridique et l'assainissement comptable des copropriétés auquel ont participé plus de 70 professionnels de l'habitat avec M° Agnès LE BATTEUX, comme grand témoin.

Actes organisés en 5 chapitres retraçant le déroulé de la journée.

Pourquoi et comment agir ?
S. Wagner de l'Anah rappelle rappelle l'importance d'identifier les facteurs de fragilité. En conclusion de son exposé sur le registre de copropriétés, P. Caulet de la DHUP,  indique que celui-ci permettra d'abonder les observatoires (VOC) financés par l'Anah avec pour objectif de classifier les copropriétés et d'observer leur évolution dans le temps.

Comment (ré) organiser, redresser la copropriété ?
D. Brachet, géomètre-expert, a rappelé le rôle pivot des géomètres tout au long de la vie de la copropriété, de sa conception (mode de division) à sa scission voire disparition par recyclage par exemple. C. Barnasson de Copro+ a expliqué aux participants l'importance et la nécessité de prendre en compte la comptabilité car elle raconte l'histoire de la copropriété. C'est une mine d'informations sous peu que celles-ci soient fiabilisées.

Comment accompagner les petites copropriétés désorganisées ?
Deux intercommunalités ont présenté leur démarche puis l'ARC a exposé son point de vue. Batigère SAREL, en compagnie de la Maison du Syndic, positionné sur le marché des petites copropriétés, ont partagé leurs retours d'expériences. Un notaire a également apporté son éclairage à la discussion.

Comment opérer pour restructurer une copropriété complexe ?
Dans son exposé des modes d'organisation existants (syndicats secondaires, union de syndicats, association syndicale libre - ASL-...), R. Bresson a souligné combien ces modes de gestion et d'organisation sont générateurs de complexité et de fragilité pour les copropriétés, difficultés mises en exergue à l'occasion de la présentation du projet de restructuration des copropriétés Quétigny (93) par S. Jaubois (Plaine Commune) et F. Cura (Ozone).

Quels apports du numérique dans le fonctionnement au quotidien ?
Pour N. Faussurier d'Oralia, les syndics sont sur la voie de la digitalisation (dématérialisation, interface, ...). Des applications spécifiques émergent également comme par exemple Chouettecopro et CityLity qui permettent de signaler des incidents et mettre en relation habitants, gestionnaires et entreprises.