Copropriété : mieux intégrer la compréhension des usages dans les dispositifs d'accompagnement - Nov 2018
Publié le 09/01/19 - Copropriétés Retour

Rapport - Copropriété : mieux intégrer la compréhension des usages dans les dispositifs d'accompagnement - Nov 2018

Ce rapport propose une synthèse des échanges lors de l'atelier organisé le 16 novembre 2018 intitulé "Copropriété : mieux intégrer la compréhension des usages dans les dispositifs d'accompagnement".

Le rapport comporte deux volets ("Gérer au quotidien" et "Co-construire un projet de réhabilitation") en sus du chapitre introductif "Pourquoi ce sujet ?" explicitant les raisons de la mise à l'agenda de ce thème de la prise en compte des usages.

Pourquoi ce sujet ?
Parce que l'ingénierie d'animation des OPAH CD, plans de sauvegarde (...) est peut-être à réinterroger pour rendre les copropriétaires plus maîtres de leur projet en tenant compte de leurs pratiques, leur expertise d'usage.
Dès lors comment adapter les dispositifs publics d'accompagnement pour prendre en compte cette dimension ?
Vers le déploiement de missions de GUP parc privé, nouvelle aide proposée par l'Anah dans le cadre du plan initiatives copropriétés ?
Quelle ingénierie de la communication mobiliser pour bâtir un plan de communication adapté ?

Gérer au quotidien
Comment impliquer les habitants pour mieux gérer les copropriétés de demain ?
La copropriété est un univers de défiance comme le souligne Virginie Potiron, juriste à l'INC. De ce fait, il faut développer des compétences et des actions spécifiques pour entretenir le dialogue avec les habitants, préconise Patrick Ménage d'Aiguillon Construction, à l'instar des cafés rencontres qu'il organise dans les copropriétés qu'il gère ou du concept Vie de copropriété imaginé par le cabinet Lefeuvre immobilier, un de ses partenaires.
Comment passer du dialogue à la mise en action ? Anne Charpy et son équipe de Voisins Malins pratiquent le porte-à-porte pour restaurer la confiance.

Co-construire un projet de réhabilitation
Comment rendre les copropriétaires acteurs de leur projet de requalification de leur immeuble ? Divers ressorts peuvent être mobilisés.
En premier lieu, créer de la confiance tout au long du processus mais aussi s'imprégner des usages, des attentes des copropriétaires. Eric Desoindre de la coopérative Archi Ethic a développé une méthodologie pour prendre en compte cette expertise d'usage. Des rencontres en porte-à-porte sont organisées qui permettent ainsi de remplir un questionnaire de 100 items pour bien cerner usages et attentes. Des atelier d'usage sont également proposés pour les aider à se projeter sur les évolutions possibles de leur copropriété. La difficulté selon lui réside dans l'intégration de cette dimension dans le cahiers des charges des appels d'offre des collectivités territoriales.
Mieux associer les habitants des copropriétés en difficulté relevant de plans de sauvegarde par exemple, c'est aussi leur proposer un accompagnement social spécifique. Léonie Chatelain de l'équipe sociale Chatelain va ainsi à la rencontre de tous les habitants (propriétaires occupants ou bailleurs, locataires) de ces copropriétés en difficulté pour laquelle ellle est missionnée.Cet accompagnement social se heurte cependant à plusieurs limites, notamment au manque d'aides pour apurer les dettes de charges ou à l'absence de solutions de relogement pour les copropriétaires occupants très endettés, invités à vendre leur logement.
Restaurer la confiance, rassurer, impliquer les habitants constituent également des exercices de communication. Cinq axes sont ainsi à prendre en compte pour déployer un plan de communication pertinent et mettre la copropriété en mode projet - selon Jean-Luc Rio, expert en communication et en changement de comportement - à décliner opérationnellement avec une réflexion en entonnoir et un rétroplanning à établir à partir de la date envisagée de l'AG.

Parcourir également le recueil des auditions 2018 sur ce sujet ainsi que le diaporama commenté lors de l'atelier du 16 novembre 2018.

Copropriétés recueil 2018